Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 22:55

Affiche-4 copy  

 

 

 

 

                               blogf1

 

  Lecture du Cantique des Cantiques


  "Que tu es belle, ma bien -aimée, que tu es belle!
  Tes yeux sont des colombes, derrière ton voile;

   Tes cheveux comme un troupeau de chèvres, ondulant sur les pentes du mont Galaad ."

 

 

                                   blog6

 

 

 

              image3.jpg

 

 

 Les sculptures animalières de Isabelle Thibeault: http://isabellethibeault.wordpress.com/

 apportent dans ce décor un bel esthétisme artistique.


 

 La chouette, symbole de la lumière dans la nuit de la foi.

 


             blog2

 

 

 

 

   La biche, symbole du bien -aimé.

 


                        blog3

 




 

 

 

  Lecture du Cantique des Cantiques


  "Que tu es belle, ma bien -aimée, que tu es belle!
  Tes yeux sont des colombes, derrière ton voile;

  Tes cheveux comme un troupeau de chèvres, ondulant sur les pentes du mont Galaad ."

Repost 0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 14:07

 

 

 

 

Supplications

 

 

Oh Jésus, j'ai marché jusqu'à toi et j'ai brisé mes reins

J'ai goûté le calice et mon corps douloureux en ton âme ravie

Je chante des cantiques la bouche ensanglantée

Et ce parfum c'est toi

J'ai pour toi, Oh Jésus, un cœur de carmélite

Petite fille blessée assoiffée de tes grâces

Oh j'attends ton baiser

J'attends de voir enfin

La beauté d'un regard

La beauté de celui qui me donne la Vie

 

 

Oh Jésus, cette Croix

Je la porte avec toi

Mon cœur blessé enfermé dans le tien

Ta Croix incandescente empreinte sur mon corps

Et tu règnes en silence

Tu m'apprends à aimer ce qui me fait souffrir

Oh Croix incandescente

Transforme mes blessures en un baiser d'Amour

 

 

Repost 0
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 16:28

 

 

Hymne du Parvis des Gentils -  Cathédrale de Notre Dame de Paris 25 Mars 2011


Lectures aux Rencontres Thomas Moore au Couvent des Bernardins  - Février 2011


Lecture en clôture du Festival d'Anuncio sur le parvis de la Basilique du Sacré-Coeur - Août 2010


Lectures au Festival de Pâques en la Cathédrale de Chartres - 2010

 


 


 

Repost 0
florencejacqpoetic - dans Evénements
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 16:20

 

 

Toi l'Inconnu

 

 

 

Il n'y a que la lumière pour colorer l'univers , embraser

les ténèbres d'un arc -en-ciel flamboyant

Il n'y a que l'aurore qui scintille au matin, un soleil rougeoyant à

chaque lever de jour

Il n'y a que la lune , souveraine de la nuit , qui dépose en nos songes

son diadème étoilé

Il n'y a que le ciel pour faire lever nos yeux , murmurer en secret

vers l'Amour Inconnu

 

 

Il n'y a que la terre qui retient les racines et sculpte dans la glaise

ton visage adoré

Il n'y a que la pluie pour irriguer la terre et faire jaillir la vie au

milieu des déserts

Il n'y a que le vent pour pousser les nuages , emmêler tes cheveux

comme un amant fougueux

Il n'y a que le feu pour réchauffer mon corps et conduire mon âme

vers l'azur brûlant

 

 

Toi l'Inconnu , toi l'Inconnu

Qui es- tu , d'où viens-tu ?

Toi l'Inconnu , Toi l'Inconnu

Est-ce que je te ressemble , est-ce que tu me ressembles ?

Toi l'Inconnu , Toi l'Inconnu

Parlons un moment et marchons ensemble

 

 

Il n'y a que les montagnes qui transpercent les cieux de neiges

éternelles et l'éclair qui foudroie de lumière les arbres centenaires

Il n'y a que la baleine pour faire chanter l'océan et l'oiseau pour

traverser les mers sur des vents ascendants

Il n'y a que les bêtes sauvages qui parfument les forêts et les

animaux rampants qui réveillent les prairies en une sonate

nocturne

Il n'y a que la Vie qui donne vie au Mystère , en un souffle , une

poussière

 

 

Toi l'Inconnu , Toi l'Inconnu

Es- tu le Génie qui a conçu tout cela ?

Toi l'Inconnu , Toi l'Inconnu

Es-tu l'Auteur du livre de Vie ?

Toi l'Inconnu , Toi l'Inconnu

Puis-je connaître les secrets de ton cœur ?

 

 

 

 

 

Il n'y a que la femme qui éclaire le monde de beauté et de grâce et

l'homme qui transforme la matière en un temple sacré

Il n'y a que l'amitié qui triomphe des ouragans et des naufrages et

l'amour qui fait frissonner nos lèvres de mots et de tendres baisers

 

 

Il n'y a que l'homme et la femme qui dansent la danse de la Vie et

veillent sur l'enfant de l'Amour

Il n'y a que pour le frère et la sœur que je t'implore fraternité et

les enfants prodigues qui rendent l'espérance à notre humanité

 

 

Toi l'Inconnu , Toi l'Inconnu

Es – tu cet amour que je cherche ?

Toi l'Inconnu, toi l'Inconnu

Souffres-tu aussi , es-tu heureux comme moi ?

Toi l’Inconnu , Toi l'Inconnu

Es-tu mon ami , notre père à tous ?

 

 

 

 

 

Unknown you

 

 

 

Only the light colours the universe , enflames the darkness in arainbow ablaze

Only the dawn shimmers in the morning , a red – glowing sun at each brake of day

Only the moon , sovereign of the night , lays down in our dreams her star ridden crown

Only the sky lifts up our eyes and our best-hidden mumbles towards unknown love

 

 

Only the heart holds fast to the roots and sculpts in the clay your adorable face

Only the rain washes into the soils and makes life spring up among desert sands

Only the wind beats after the clouds , tumble your hair like a lover so rough

Only the fire heats up my skin and leads my soul to the burning azure

 

 

Unknown you , unkniwn you , who are You , where are You from ?

Unknown You , unknown You , do I look like You , do You look like me ?

Unknown You , unknown You , can we talk this through and take a walk ?

 

 

Only the mountains pierce through the skies and the thunder-bolt spikes into hundred year

trees

Only the whake makes the ocean sing and the bird crosses the seas in ascending winds

Only the wild beasts perfume the woods , and the creeping things set the prairies in a night-time symphony

Only life begets life to mystery , in a breath , in the dust

 

 

 

Unknown You , Unknown You , are You the Genius behind it all ?

Unknown You , Unknown You , are You the author of the Book of Life ?

Unknown you , Unknown You , can I hear the secrets hidden in your heart ?

 

 

 

Only Woman enlightens the world with beauty and grace and man change matter into a holy Place

Only friendship triumphs over stroms and shipwrecks , and love makes our lips tremble with words and tender kisses

Only man and woman deance the dance of life and watch over the child of love

Only brother and sister implore fraternity , and prodigal children give back hope to mankind

 

 

 

Unknown You , Unknown You , are You the love I am lokking for ?

Unknown You , Unknown  You , do you suffer too and are You happy, like me ?

Unknown You , Unknown You , are You my friend and the father of us all ?

 

                IMG 0510 copy

 

Hymne du Parvis des Gentils composé avec le chanteur Paddy Kelly à la demande du Conseil Pontifical de la Culture du Vatican.

 

 

 

 

                IMG 0496 copy

                                                                    Parvis des Gentils

 

Scénographie du Concert de Paddy Kelly et prestation scénique (danse et lecture) dans le cadre de la soirée du Parvis des Gentils.

                                                  

Texte de chanson  pour le chanteur Paddy Kelly dans le cadre du Parvis des Gentils (version anglaise Voice Divine).

 

 

 

 

Oh voix divine, cristalline

 

 

J'entends ta voix qui flotte et qui résonne des cieux
Partition de musique, souffle d'or, d'amour
Dans mon sommeil cette voix claire m'interpelle
Je m'éveille, je la suis, sagesse intemporelle

 

 

Oh voix divine, cristalline

 

 

A chaque respiration, note blanche, merveille
Du ciel à mon âme blessée, voix de Dieu
Chant d'amour pour toute l'humanité
Ta beauté en un son, un baiser

 

 

Oh voix divine, cristalline

 

 

Souffle du vent , cantique des époux
En cette nuit silencieuse , tu chantes ton amour
Tu jaillis des étoiles en nos âmes
Brise légère tu caresses le monde

 

 

Oh voix divine, cristalline

 

Tu es silence symphonique
La musique de notre humanité
Tu rythmes d'amour nos coeurs blessées
Comme une berceuse , une pluie de baisers

 

 

Oh voix divine, cristalline

 

 

Cascade de lumière, notes qui vibrent
Âme généreuse, tu danses dans un air pur
Notes majeures, rondes gorgées de ton souffle
Opéra divin, pianote sur le monde

 

 

Oh voix divine, cristalline

 

 

Tes paroles légères, s'envolent
Comme une flûte posée au ciel
Tes mots sont plus doux que le chant d'un oiseau
Musiciens de Dieu, écoutez sa parole

 

 

Oh voix divine, cristalline

 

 

Mon souffle ne te rattrape pas
Tu t'élèves au delà de la lumière
Mes yeux ne te suivent pas
Tu scintilles au loin
Mon coeur s'illumine à chaque parole

 

 

Oh voix divine, cristalline
Si je te perd, je te retrouve
Dans tes yeux, je vois danser tes pupilles
Nos âmes écrins de ta beauté sonore
Notre chant d'amour, écho de Dieu

 

 

Oh voix divine, cristalline

 

 

Le verbe musical nous inonde de sagesse
Nos oreilles malades et le monde ne sait pas
Qu'un amour, un trésor, paroles de vérité
Nous ouvre le chemin pour notre humanité

 

 

 

  

 

 

Repost 0
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 16:18

 

Vivre

 

 

Oh mon enfant, je t'aimais

 

 

Où es – tu désormais, dans le ciel des anges

Où es-tu, je t'avais

Mais je ne t'ai pas gardé

 

Oh mon enfant, je t'aimais

 

 

 

Tes premiers tressaillements où sont-ils

Où sont tes premiers cris, tes premiers baisers

t'aie-je perdu pour toute l'éternité

Et comment t'appelles – tu

 

Oh mon enfant, je t'aimais

 

 

 

 

 Et je suis orpheline de ton amour

Et je ne comprends pas ce vide en moi

comment réparer ce geste désespéré

comment pardonner à mon âme , à mon cœur

 

Oh mon enfant, je t'aimais

 

 

Que me reste t-il de ce don de la vie

j'étais une mère, me voici endeuillée

je veux vivre malgré tout et je veux espérer

qu'une autre, ne fera pas ce geste contre l'humanité

 

Oh mon enfant, je t'aimais

 

 

 

Et qui me comprendra et qui m'écoutera

qui saura m'accueillir et comprendre ma peine

me redonner l'espoir pour devenir apôtre,

apôtre de l'amour,

pour aimer à nouveau, être source de Vie

 

 

Oh mon enfant, je t'aimais

 

 

 

 

Participation à la Marche pour la vie à Bruxelles.


 

 

 

 

          

 

 

 

 

Marche pour la vie
Repost 0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 17:08

 

 

 

Pauvreté

 

 

 

 

Oh seigneur me prendras–tu tous mes amours ?

  De pauvreté en pauvreté

  Jusqu'où Seigneur ?

  Combien déserts encore


 

Oh croix glorieuse

Tu es si lourde

Oh souffrance, ma bouche me brûle 

Mon corps est sec, je ne suis plus rien

Oh Jésus me prendras–tu tout ce que j'ai ?


Comme toi

Dépouillée à la Croix,

Je deviendrai mendiante d'Amour

Je ne savais pas que je brûlerai du même feu de pauvreté.


Oh misère, splendeur du pauvre

Où m'emmènes–tu ?

Vers quel jardin 

Vers quel désert.


Je suis, comme une cathédrale assiégée,

Comme une enfant abandonnée,

Faut–il souffrir pour te trouver.


Je sais Amour que tu es là

Et je t'attends au milieu de mes larmes et de mes tourments

Oh Seigneur, me prendras–tu tout ce que j'ai ?

 

Auteur Florence Jacq.Tous droits réservés©

 

 

Pauvre.jpg

 


Repost 0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 17:00

 

 

Jésus

 

 

 

Je veux être une prière , un chant d'amour pour toi


Donne – moi à porter ton manteau de misère


  Laisse-moi refléter un morceau de ta Croix

 

Viens immerger mon âme au mystère de la foi

 

Et viens voiler ma face aux splendeurs du monde

 

Viens me faire recluse pour découvrir en toi , les beautés , les secrets

 

Que règne autour de moi le désert le plus sec ,

 

pour trouver dans tes pas un oasis d'amour

 

Viens me faire bergère, épouse du berger et paitre les brebis sous des

 

chênes ombragés

 

Viens me faire angélique pour que mon âme d'enfant te réjouisse de candeurs et de rires

 

Oh merveille d'amour

 

Oh Jésus si je pouvais choisir, je serais cette fleur qui enivre ta nuque,

 

cet oiseau délicat qui chante nuit et jour des cantiques d'amour.

Auteur Florence Jacq.Tous droits réservés©

 

 

 

 

 

 


Repost 0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 11:34

 

 

Rose

 

 

Comme un bouton de rose qui s'ouvre et qui se meurs

 

Je te veux , effeuillé et mourir d'amour

 

Comme le lierre grimpant qui cherche la lumière

 

Je te veux , enlacé , jusqu'à perdre mon souffle

 

Comme le blé qui se courbe sous le vent de l'été

 

Je te veux , balancé , mes cheveux emmêlés

 

Comme l'aube qu'illumine le matin de rosée

 

Je te veux , dans tes yeux , miroir de nos étreintes

 

Comme un ciel dessiné de mille vols d'oiseaux

 

Je te veux corps à corps , parfum de nos baisers

 

Oh Amour je te veux comme on désire un ciel

 

Comme je désire le ciel quand l'ombre vient me prendre

 

Oh Soleil éternel , comme une roseraie.

 

Auteur Florence Jacq.Tous droits réservés©


 


 

 


Rose
Repost 0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 11:32

 

 

 

 

 

Neige

 

 

Quand nous irons vers les cimes transparentes

 

Là ou flotte l'esprit de Dieu

 

Quand nous mangerons les neiges éternelles

 

Quand je verrai tes yeux, cristallins, se refléter dans le regard de Dieu

 

Quand la coupe enneigée nous brûlera les lèvres

 

Quand toi et moi, Amour, verserons nos larmes sur l'hostie consacrée

 

Que nos yeux éblouis, par cette montagne sacrée

 

A sa cime étoilée, à son soleil d'été

 

Oh , neiges éternelles, Beauté du Dieu vivant

 

Echangeons un baiser, en son éternité

 

                                                               

   Auteur Florence Jacq.Tous droits réservés©

 

 

 

blog-flo


Repost 0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 11:24

 

Etoile

 

 

 

                                           

                                           Oh étoile , firmament    

 

Tu laisses derrière toi , l'or , la rosée

 

Tu me combles , oh Amour

 

Tes cheveux, fils d'argent

 

Oh secrète Beauté

 

A moi seule révélée

 

Amoureuse comblée

 

Tu as le goût d'un fruit, nectar délicieux

 

Tu es la fleur parfaite, épanouie de Beauté

 

Tu es ce ciel Divin où mes prières sans fin

 

Le chemin caillouteux de pâquerettes jonchées

 

L'aurore qui me caresse

 

Tu es le jour , la nuit , le rythme de ma Vie

 

Tu es ce Don de Dieu , l'offrande de Marie

 

Tu es mille pétales, mille soleils embrasés

 

Tu es tout à la fois , l'Univers tout entier

 

Tu es celui que j'aime , de cet Amour Unique

 

Promesse des Cantiques

 

                                                                       Auteur Florence Jacq.Tous droits réservés©

 

 

 


 

Repost 0

Présentation

  • : Florence Jacq Poetic
  • Florence Jacq Poetic
  • : poète, parolière, illustratrice
  • Contact

Adresse mail

florence.jacq.marie@gmail.com