Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 16:21

Ton chant

Cette musique comme un silence

N'est pas celle des oiseaux , ni des vents furieux

Mais celle de ton cœur amoureux

Si proche qu'elle vient battre sur mon cœur

Se confondre tendrement

Pour l'entendre, je cesse de respirer un instant

Et c'est toi,

Ce souffle qui inspire et qui expire en moi .

Auteur Florence Jacq © 2014

Sommet

J'ai cueilli l'edelweis pour toi

Et dans la vallée,

J'ai chanté,

Les spaumes cristallins

A la surface des lacs gelés,

Ton visage,

Linceul immaculé

Et sur ma bouche,

Brasier ,

Ton baiser

Auteur Florence jacq © 2014

Partager cet article

Repost 0
florencejacqpoetic
commenter cet article

commentaires

Christophe 06/01/2015 13:26

L'art, pour une épiphanie de la beauté, au service de la foi, un besoin tellement actuel. Ces poèmes, ces initiatives sont autant de ponts jeter vers ceux-là même, qui sont loin de l'Eglise et de la foi. Bravo! Dans l'émission un Coeur qui écoute j'ai été trés touché par cette phrase : " tout cela se passe dans la simplicité, sans desir de performance." Entendre cela fait du bien dans le monde d'aujourd'hui. Christophe.

Florence Jacq 06/01/2015 13:45

Cher Christophe ,
Je suis touchée par votre témoignage ...
Merci ...
Florence

Présentation

  • : Florence Jacq Poetic
  • Florence Jacq Poetic
  • : poète, parolière, illustratrice
  • Contact

Adresse mail

florence.jacq.marie@gmail.com